Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
fr
AccueilNotre MarqueActualitésAvec Transvoirie, le Tour de Romandie se met au vert
03/04/2018

Avec Transvoirie, le Tour de Romandie se met au vert

Pour la troisième année consécutive et après deux participations réussies en tant que partenaire du Tour de Romandie, Transvoirie, expert conseil en gestion et traitement des déchets en Suisse romande, s’apprête à vivre la course de l’intérieur, en tant que partenaire « développement durable ».

34% de taux de recyclage soit 3% de plus par rapport à 2016

Une belle aventure en Suisse, au coeur de la thématique du recyclage

C’est en 2016 que tout a commencé, quand l’équipe organisatrice du Tour de Romandie a mandaté Transvoirie pour réaliser un bilan de la gestion des déchets sur la compétition. L’entreprise a ensuite recommandé la mise en œuvre d’un plan d’actions visant à optimiser la production, la collecte, le traitement et la valorisation des déchets émis lors de l’événement.

Une belle opportunité pour Transvoirie, de valoriser son expertise en matière de gestion et valorisation des déchets, et sa capacité à accompagner et conseiller ses clients, tout en sensibilisant l’ensemble de ses publics (particuliers, professionnels et collectivités) à la démarche du développement durable.

8 tonnes de déchets collectées

Le Tour de Romandie 2017 : des chiffres qui parlent

Transvoirie s’est appuyée sur une série d’indicateurs de performance afin de mesurer les résultats des actions mises en place :

  • Tonnage de déchets collectés.
  • Taux de recyclage des déchets.
  • Nombre de zones de tri proposées.

17 zones de tri installées au long du parcours

Victimes de notre succès !

Il est important de souligner que le tonnage des déchets sur l’événement phare de Suisse romande à fait l’objet d’une augmentation de près de 40% entre 2016 et 2017. Dès le démarrage du projet, l’ampleur des moyens mis en œuvre en matière de collecte des déchets a tout de suite donné le ton. Menée auprès du grand public, des coureurs et des participants en 2016, elle a été étendue à l’ensemble des sponsors, exposants et équipes organisatrices en 2017, augmentant de fait le volume de déchets collectés.

8 personnes dédiées
à la collecte des déchets sur la course

2018 : + de tri sélectif, + de déchets recyclés, + de personnes concernées !

La mission de Transvoirie s’organise autour de plusieurs objectifs :

  • Réduire le volume de déchets produits
  • Recycler un maximum de déchets liés à la course
  • Fluidifier l’accès aux zones de tri pour le public comme pour les participants, et les rendre plus visibles
  • Travailler sur un tri toujours plus fin des déchets, pour maximiser le taux de recyclage

3 véhicules de collecte

Avec l’ambition d’amener le taux de recyclage des déchets à 50 % lors des prochaines éditions, la mission est d’envergure !

Ainsi, en 2018, Transvoirie poursuit sa démarche d’accompagnement auprès des organisateurs du Tour de Romandie, en cohérence avec les principes du développement durable qui lui sont chers.

  • Les véhicules de collecte roulent depuis la 1ère édition au biocarburant, produits à partir d’huiles de friture usagée et recyclée par Leman Bio Energie, société du groupe Helvetia Environnement : un moyen de limiter de près de 60% l’émission de CO2 sur la course.
  • Les équipes d’organisation font l’objet d’une information spécifique sur la localisation des zones de tri, points de récupération et sur les filières de recyclage.
  • Les déchets sont collectés par les équipes Transvoirie tout au long du parcours, qui sillonne la Suisse romande : coureurs, public, sponsors, exposants, équipes d’organisation, invités VIP… tous sont concernés… et sollicités !